Soumis par systeme le mer, 10/14/2015 - 21:58

SEMINAIRE DE LANCEMENT DU PROJET DE REDACTION D’UN OUVRAGE COLLECTIF SUR LE THEME « ETHNICITE, CRISES SOCIOPOLITIQUES ET RECONCILIATION NATIONALE AU TOGO »

Un séminaire de lancement de Projet de rédaction d’un ouvrage collectif sur le thème "Ethnicité, crises sociopolitiques et réconciliation nationale au Togo" s’est ouvert le mercredi 14 octobre 2015 à l’Auditorium de l’Université de Lomé. L’évènement co-organisé par le Centre d’Etude et de Recherches sur les Organisations, la Communication et l’Education (CEROCE) et l’Association des Historiens et des Archéologues du Togo (AHAT) a réuni d’éminentes personnalités dont l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Togo, M. Nicolas BERLANGA-MARTINEZ, le 1er Rapporteur du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), M. Evalo WIYAO, Mme Kouméalo Germaine ANATE, Directrice du CEROCE, des Chefs traditionnels de la commune de Lomé, des enseignants-chercheurs de l’Université de Lomé, de nombreux invités et étudiants.

Prévue pour une durée d’exécution de quatre (4) mois (Septembre 2015 - Janvier 2016), le présent projet est inscrit à l’agenda des actions du PASCRENA, notamment dans la ligne 4.6 portant « Appui aux événements publics accompagnant la réflexion sur le Réconciliation Nationale ». La rédaction de ce ouvrage vise « l’objectif global de contribuer à la réflexion sur le processus de réconciliation nationale en mettant en lumière les obstacles et les bonnes pratiques dans le but de renforcer la cohésion sociale et la construction d’une identité nationale ». Ce travail, à terme, sera d’un accompagnement très utile aux structures étatiques chargées de la mise en œuvre des recommandations de la CVJR (Commission Vérité Justice et Réconciliation). Il devra également permettre aux populations de s’approprier les mécanismes d’intégration culturelle, économique et sociopolitique en vue de l’instauration d’une paix civile durable, indispensable au développement du pays.

Le CEROCE et l’AHAT comptent dans le cadre de ce projet, menés des recherches théoriques et empiriques, rédiger des articles qui serviront à la publication d’un ouvrage collectif, organiser un séminaire interne de mise en commun et d’évaluation des textes produits à l’issue des recherches théoriques et empiriques, organiser une table-ronde, des conférences-débats de présentation des résultats des recherches avec le public et la vulgarisation des travaux à travers la publication d’un document de synthèse assortie des recommandations.

Le projet cible cinq axes de recherche prioritaire notamment les sciences sociales autour de l’ethnicité, des crises sociopolitiques et des réconciliations nationales en Afrique : Etat des lieux et bilans ; l’histoire des politiques nationales de pacification-réconciliation, la politique actuelle de réconciliation nationale : acteurs, discours et réalités de terrain ; les modes locaux de médiation et de réconciliation sociopolitique et les perspectives de recherches en sciences sociales appliquées aux questions de réconciliation nationale.

Le principal impact attendu de cet ouvrage est, d’une part, la prise de conscience par les Togolais des risques liés à l’instrumentalisation de l’ethnicité ; d’autre part l’appropriation des bonnes pratiques, par les différents acteurs, en vue de construire durablement la paix et la cohésion sociales. De façon spécifique, les membres des organisations de la société civile, les autorités politiques et administratives, les leaders d’opinion, les chefs coutumiers et religieux, les étudiants, les journalistes en seront les grands bénéficiaires.

Image retirée.  Image retirée.