Soumis par systeme le mar, 08/18/2015 - 21:30

L’A.H.A.T MET DEUX NOUVEAUX MANUELS D’HISTOIRE A L’INTENTION DES ENSEIGNANTS DU PRIMAIRE ET DU SECONDAIRE

L’Association des Historiens et des Archéologues du Togo (AHAT), met à la disposition des enseignants et apprenants du primaire et du secondaire deux (2) nouveaux manuels d’histoire. Les deux documents ont fait l’objet d’une présentation publique et d’évaluation le mardi 18 août 2015, à l’Auditorium de l’Université de Lomé, au cours d’un séminaire sur le thème "Analyse des résultats relatifs à la rédaction des manuels d’histoire à l’intention des écoliers et élèves du Togo". Plusieurs personnalités ont fait le déplacement dont le Ministre des Enseignements Primaire, Secondaire et de la Formation Professionnelle, Pr Komi TCHAKPELE, le Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, M. Octave Nicoué BROOHM. Des représentants du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN), des inspecteurs et directeurs régionaux de l’éducation, les Enseignants Chercheurs de l’Université de Lomé et de Kara, des responsables d’associations de la société civile, des étudiants, des invités ainsi que l'ancien 1er Ministre, M. Joseph Kokou KOFFIGOH, étaient présents à la cérémonie.

Financé à hauteur de 15.630.300 FCFA par le Programme d’Appui à la Société Civile pour la Réconciliation Nationale au Togo (PASCRENA) dont 20% d’apport de l’AHAT, le projet vise à mettre à disposition des enseignants et des apprenants, un manuel d’histoire qui prenne en compte l’histoire globale du pays y compris les années de lutte pour l’indépendance ainsi que la période qui couvre les années 1960 - 2005, deux périodes au cours desquelles les dissensions politiques et la pratique d’une politique de préférence régionale ont mis à mal le tissu social. La mise en œuvre de ce projet de réécriture de l’histoire du Togo rentre dans la droite ligne de la mise en application des recommandations de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (CVJR) qui dispose au point 3.11, alinéas 3 et 4, des recommandations relatives aux problèmes des dissensions ethniques, que l’Etat doit : "Œuvrer à renforcer le sentiment d’appartenance nationale en faisant mieux connaître l’histoire des Togolais par des cycles de conférences, des débats, des publications, des documentaires, des films" et ; "Redéfinir le programme d’enseignement de l’histoire du Togo, d’y faire introduire en particulier, l’histoire politique depuis 1945, en insistant sur le sentiment national et les valeurs communs".

Cette action devrait contribuer à l’appropriation de l’histoire passée et présente du Togo par les Togolais (principalement les enseignants, les écoliers et jeunes élèves, collégiens et lycéens, les futurs leaders de demain) pour à terme, renforcer le sentiment d’appartenance à la nation, favoriser la réconciliation nationale et promouvoir le vivre ensemble. Pour mieux promouvoir l’utilisation de ces deux documents auprès des bénéficiaires, l’Association des Historiens et des Archéologues du Togo (AHAT) par son Président exécutif Pr Nicoué Lodjou GAYIBOR, compte recycler tous les enseignants d’histoire de l’enseignement primaire et secondaire du Togo sur la prise en main du contenu des manuels, puis progressivement intéresser les écoliers et élèves aux documents et enfin les étudiants des Universités publiques et Instituts d’enseignement supérieurs privées.

Les deux (2) documents sont déjà imprimés à 13.500 exemplaires pour le manuel du primaire et 24.000 exemplaires pour le manuel du secondaire. Ils seront distribués de sorte à couvrir tous les établissements primaires publics et privés laïc et confessionnels sur tout le territoire national. De façon symbolique, les premières exemplaires des manuels ont été remis aux Ministres, Inspecteurs régionaux et Représentants de la Société Civile présents à la cérémonie.

Image retirée.  Image retirée.  Image retirée.